Rechercher

Comment transformer un cercle vicieux en cercle vertueux grâce à la sophrologie

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un cercle vicieux ?

Pour faire simple, je dirai que c’est une succession de situations critiques qui s’enchaînent et qui forment un cercle, une boucle sans fin. Comme le terme l’indique, ce cercle peut être vicieux, ce qui implique du négatif qui s’installe progressivement et durablement, parfois à notre insu, et qui peut s’aggraver.

Conséquence : les problèmes s’accumulent et il devient difficile de s’en sortir seul.

En voici un exemple :

Alors comment transformer ce cercle vicieux en un cercle vertueux ?

C’est ici que la sophrologie peut apporter une réponse.

Cette méthode travaille aussi bien sur le corps que sur l’esprit.

Elle propose des exercices basés sur la respiration contrôlée et la détente musculaire.

Mais pas seulement… Si ces exercices permettent de retrouver une bonne respiration et un corps détendu, notre cerveau, lui, a besoin de retrouver ses capacités à appréhender du positif. Pour cela, la sophrologie propose ce que nous appelons des « visualisations d’images positives », restituées à partir d’événements vécus ou imaginaires.

Pour être concret, prenons un exemple…

Celui des douleurs que peut provoquer un état de stress intense : mal de dos, trapèzes tendus, difficulté à reprendre son souffle, douleurs dans la poitrine, dans le ventre…

Nous commencerons par travailler sur le souffle afin de retrouver une respiration calme, profonde, régulière, et apprendre à contrôler ainsi les différentes respirations : haute, thoracique, abdominale.

Les exercices de détente musculaire assureront le relâchement du corps, et nous travaillerons sur chaque partie du corps, en particulier celles qui subissent les douleurs : ici, dos, épaules, poitrine, ventre, et ce toujours au rythme d’une bonne respiration.

Enfin, en visualisant une situation, vécue ou imaginaire, de détente, calme, sérénité (une balade au fil de l’eau, en forêt, en montagne…), le cerveau va s’apaiser, retrouver un calme qui va aussi aider le corps. Cette visualisation va rester ancrée et notre mental saura, à notre insu parfois, aller chercher cette ressource à tout moment lorsque nécessaire.

Et c’est ainsi que, progressivement et en pratiquant régulièrement ces exercices, nous pourrons apprendre à gérer le stress et apaiser les douleurs, pour favoriser détente physique et apaisement mental.

La sophrologie peut apporter la même réponse à chaque étape du cercle vicieux et transformer celui-ci en cercle vertueux, comme celui proposé ci-après :

NB : la sophrologie ne se substituera jamais à un suivi ou un traitement médical. Elle peut venir en complément.

Pour en savoir plus, je vous propose de visiter mon site Internet :

www.moniquecollombin-sophrologue.com

Monique Collombin

Sophrologue certifiée RNCP

23 vues